Refusant de “densifier Paris”, les écologistes ainsi que plusieurs associations de défense du patrimoine lancent une pétition contre la construction de tours dans la capitale. Ils réclament une consultation des Parisiens sur la question.

de défense du patrimoine pour demander l’arrêt de tout nouveau projet de gratte-ciel à Paris.

Longtemps interdits après la construction de la Tour Montparnasse, ils ont fait leur retour dans la capitale depuis quelques années avec des projets phares comme celui du nouveau Palais de justice aux Batignolles ou encore les tours Duo dans le 13e arrondissement, hautes de 180 et 120 mètres. D’autres doivent voir le jour, à commencer par la tour Triangle porte de Versailles.

Besoin d’espaces verts plutôt que de buildings

Mais pour les auteurs de la pétition, la construction de nouvelles tours n’est pas pertinente, même dans une ville où la construction est devenue quasi impossible. “Nous refusons de densifier davantage Paris, une des villes les plus denses du monde. Ce dont nous avons besoin, ce sont de nouveaux espaces de respiration”, écrivent-ils. Ils déplorent également que ces tours ne créent pas de logements supplémentaires.

“La quasi totalité des tours récentes ou envisagées à Paris prévoit des bureaux, des hôtels, quelques fois un peu petit équipement public (exigé par la Mairie de Paris) mais pas ou peu de logements, et encore moins de logements sociaux vu le prix de revient de la construction d’une tour”, poursuivent-ils.

Ils déplorent aussi “le mauvais bilan carbone et énergétique” des constructions de tours et des projets qui “défigurent Paris”. D’ailleurs soulignent-ils, les projets de tours en développement se font en périphérie de la capitale, “comme si on devait recréer une frontière supplémentaire autour du Paris historique”.

Une consultation réclamée

A l’appui de tous ces arguments, ils demandent à la mairie de Paris d’organiser une consultation locale “pour que les Parisiennes et les Parisiens puissent dire si oui ou non, elles et ils acceptent la création de nouvelles tours à Paris”. Les auteurs de la pétition s’appuient sur l’article L1112-15 du Code général des collectivités territoriales qui prévoit la possibilité de consulter les électeurs. Cette consultation peut être déclenchée par la mairie mais aussi si “un cinquième des électeurs inscrits sur les listes électorales” le demandent. En réunissant suffisamment de signatures, les écologistes et leurs alliés espèrent pouvoir obtenir cette consultation.

Dans Le Parisien, Jean-Louis Missika, adjoint en charge de l’urbanisme estime que “les tours appartiennent à l’histoire de Paris”. Il défend des projets “qui libéreront le sol pour créer de nouveaux espaces verts dans des lieux aujourd’hui enclavés”.

http://www.bfmtv.com/societe/les-ecologistes-lancent-une-petition-contre-la-construction-de-tours-a-paris-1375155.html